IMGP0623.JPG

Artiste en arts visuels, Sylvaine Louradour développe sa pratique artistique autour de la performance, de la vidéo et du film d’animation ; vit à Nîmes et travaille en partenariat institutionnel, associatif et solidaire en France et en Europe.

 

Après des études de Master Arts Plastiques, elle se consacre à l’enseignement des pratiques artistiques pour l’Education Nationale de nombreuses années ; puis fonde une structure associative tournée vers la création et l’éducation populaire. De son engagement pédagogique et de son désir de créer, émerge une pratique fondée sur « l’esthétique du provisoire » qu’elle définit comme une posture éthique, où l’éphémère et la finitude de nos propres conditions humaines sont les seules garanties des continuités, des devenirs, de l’autre, du Vivant dans toutes ses diversités et complexités. Elle explore par et avec le corps le « être » animal et « devenir » végétal, créant des contextes de représentation décalés en lien avec les questionnements actuels de crise écologique et d’effondrement des biodiversités. Aussi, son engagement humain en résonnance avec le politique, sans frontières, l’invite au cœur des foules où le happening, la performance, le live harangue et innerve les esprits tant opposés que sympathisants.

 

 

 

 

 

Fondatrice et directrice artistique de l’association L’art en Contre, de nombreux liens artistiques se nouent tant à échelle locale qu’européenne, dans un esprit collaboratif et toujours professionnel, avec des artistes des arts visuels mais aussi issus de médiums autres, tels que la danse, la musique, le théâtre, la littérature…autour de projets portés autant auprès de structures artistiques et culturelles,  que de réseaux associatifs et relevant de l’éducation. Egalement curatrice, elle organise des résidences artistiques et des commissariats d’exposition où les formes contemporaines pluridisciplinaires sont conviées. De nombreux workshops sont parallèlement proposés dans la perspective de rendre accessible à tous l’art et la culture. Titulaire d’une licence de spectacle, cette artiste programme et développe également un volet Art Action sur le territoire local et en lien avec des artistes d’horizons autres.